Conseils : Utilisation de Writer / Word

Discussions à propos du traitement de textes Writer mais également sur l'éditeur HTML.
Les questions sur les macros doivent être postées dans la section dédiée en dessous.

Modérateur: Vilains modOOs

Conseils : Utilisation de Writer / Word

Messagepar Papayes » 19 Août 2009 07:52

Bonjour,
  • Paragraphe A :
    1. Travailler au format natif ODF
    2. Ouverture et modification d'un fichier Microsoft (.doc, etc.)
    3. Éviter les paragraphes vides et utiliser les Styles personnalisés
  • Paragraphe C : Sauvegarde des documents
  • Paragraphe C : Gestion des Images insérées
Vocabulaire a écrit:AOO est le nom abrégé de Apache OpenOffice.
LibO est le nom abrégé de LibreOffice.
ODF est le format des fichiers des logiciels libres,
    il comprend les extensions des noms de fichiers (le point et les 3 lettres qui suivent le nom d'un fichier)
    .odt pour le Traitement de texte Writer,
    .ods pour le Tableur Calc
    .odp pour les Présentations Impress
Extensions.png

A. Utilisation de programmes différents

  1. Les deux programmes Word (Microsoft) et Writer (AOO ou LibO) sont différents,
    comme le sont Excel (Microsoft) et Calc (AOO ou LibO)


    entre autres différences immédiates : Styles de Page, Styles de Caractères distincts, Navigateur, Numérotation automatique etc.
    et surtout leur format : un fichier ODF est formé de plusieurs fichiers encapsulés comme un zip.

    Il n'a jamais été dit que la compatibilité d'OpenOffice(.org) ou LibreOffice avec les produits Microsoft était à 100% :
    cela veut simplement dire que Writer, de format ODF, parvient à lire plus ou moins bien les formats propriétaires dont les codes sources ne sont pas publics.
    Même les essais de Microsoft pour supporter l' ODF (dans le sens de supporter un format et non pas supporter l'OM ! :wink: )
    ne sont que des tentatives non exploitables actuellement : voir https://forum.openoffice.org/fr/forum/v ... 224#p90224

    • Il est toujours recommandé de travailler avec le format natif d'une application plutôt que de travailler avec d'autres formats :
      • travailler une image avec .psp si vous utilisez photoshop ;
      • .ods si vous utilisez Calc (AOO ou LibO) ;
      • texte ODF (.odt) si vous utilisez Writer (AOO ou LibO),
      et d'enregistrer le document en cours d'élaboration dans ce même format natif.

    • Ce n'est qu'à la fin du travail d'élaboration que l'on peut Enregistrer sous un autre type de format pour le transmettre
      par exemple :
      • sauvegarder une image photoshop (.psp) en .png ;
      • un tableur Calc (.ods) en .xls pour Excel avec le type Microsoft Excel 97/2000/XP (.xls) ;
      • un fichier texte Writer (.odt) en .doc pour être lu par Word, avec le type Microsoft Word 97/2000/XP (.doc) de préférence ;
      car cela fait appel à des filtres spéciaux (et peu évidents) à mettre en jeu.
      La conversion ne sera jamais parfaite, sinon on ne parlerait pas de compatibilité mais de clonage de programme !

    Deux outils :
    1. Pour Exporter à la fin de travail en plusieurs formats différents, voir Diffusion de documents en format PDF et MS-Office avec
      l'extension Multidiff
      l'extension MultiSave

    2. Pour convertir de nombreux documents Microsoft Office 2007 (le nouveau format Open XML, .docx, .xlsx et .pptx) odf-converter-integrator est un outil pratique pour ouvrir ces fichiers. La conversion est d'excellente qualité et disponible pour les plateformes Linux ou Windows. Convertisseur odf-converter-integrator

  2. Ouverture et modification d'un document au format Microsoft, par exemple d'un fichier .doc (ou .xls) par OpenOffice.org ou LibreOffice.

    Le document .doc (ou .xls), une fois ouvert par AOO ou LibO, il faut impérativement
    1. l'Enregistrer sous immédiatement au format natif soit .odt (ou .ods),
    2. le fermer (par sa croix de fermeture).
    3. Puis ouvrir le document .odt (ou .ods) correspondant qui a été créé,
      s'il doit être modifié et travaillé.
  3. Ne pas utiliser des paragraphes vides qui sont traités différemment par Word
    mais utilisez systématiquement des Styles personnalisés de paragraphe avec les Espacements "Au-dessus" et "En dessous" des Propriétés des Paragraphes > Onglet Retraits et espacement.
    Supprimer les paragraphes vides a écrit:
    1. Pourquoi éviter d'utiliser les paragraphes vides ?
      • Le traitement des paragraphes vides lors de la conversion d'un document d'OOo Writer en un document Microsoft Word (et inversement), par l'Enregistrer sous avec le type Microsoft Word 97/2000/XP (.doc) (*.doc) provoque souvent une modification de la mise en page.
        Par exemple : Writer .odt en 2 pages > Word .doc en 3 pages

        Parfois, la suppression de un ou deux paragraphes vides (y compris en bas d'une cellule d'un Tableau) corrige la modification et la pagination originale se retrouve à l'identique.

      • L'utilisation systématique de la touche Entrée pour créer un espacement entre deux paragraphes n'indique pas la maîtrise d'un Traitement de texte et reste du ressort de la machine à écrire un peu comme l'utilisation de plusieurs Tabulations successives pour placer un texte sans utiliser les Tableaux sans bordures.


B. Comment éviter que ses documents soient corrompus si possible

1. Un document lu dans un autre format ( ouverture d'un fichier MS Word (.doc) par OO Writer par exemple)
doit être Enregistré sous immédiatement dans le format natif ( ici en .odt) sur le disque dur (DD).
et réouvert dans AOO ou LibO s'il doit être modifié et travaillé.
Ce n'est qu'une fois le document finalisé (et enregistré sur le DD) qu'il pourra être converti et transmis (par courriel, clé USB etc.)

2. Suivre les conseils répétés dans ce forum, Sauvegarde en cours de travail :

  1. Pour éviter des pertes du document en raison de micro-coupure ou d'erreurs diverses,
    pratiquez régulièrement l'Enregistrement sous incrémenté
    Menu : Fichier > Enregistrer sous (Ctrl+Maj+S) en incrémentant le nom du fichier : Nom1, Nom2, Nom3 etc.
    ce qui permet de revenir (éventuellement) à une version précédente tout en créant des sauvegardes que vous supprimerez en fin de travail.

    La taille des disques durs actuels permet cet usage.

    L'excellente extension d'Alain de la Chaume vous permet de faire cette manipulation simplement :
    1. Enregistrer sous un nom le fichier en cours dans le répertoire que vous voulez, ce peut être le Bureau ou un dossier de travail nouvellement créé.
    2. Quand vous avez réalisé une partie de travail à votre convenance, cliquez simplement sur le Bouton spécifique de l'extension.
    Le fichier est sauvegardé dans un dossier zzSauveIncr qui se trouve au même endroit que le premier Enregistrer sous, Bureau ou dossier de travail.
    Et vous continuez de travailler sur le document en cours.
    Répétez ce geste à chaque avancement important du travail, ce qui ne vous empêche pas d'Enregistrer simplement le fichier en cours d'élaboration.

    Lien vers le sujet : Sauvegarde avec incrémentation

  2. Enregistrement automatique
    le réglage suivant vous évitera des soucis de fichiers corrompus irrécupérables.
    Menu : Outils > Options ... > Chargement/enregistrement > Général :
    Toujours créer copie.png

    Cochez : Toujours créer une copie de sauvegarde.
    Les fichiers sauvegardés se trouvent dans le dossier backup du dossier personnel (Profil) (*).
    Vous trouverez le chemin exact par ces mêmes options :
      Menu : Outils > Options ... > OpenOffice > Chemins > Sauvegardes
      ou Menu : Outils > Options ... > LibreOffice > Chemins > Sauvegardes
      ...\OpenOffice.org\3\user\backup
      ...\LibreOffice\3\user\backup ou sous Linux pour 3.5.x ~/.config/libreoffice/3/user/backup
    C'est ce fichier .bak qu'utilisent alors AOO ou LibO pour restaurer le fichier après un gel de l'application.

  3. Travaillez et enregistrez toujours sur le disque dur
    et jamais directement sur une clé USB

    C'est la corollaire de l'enregistrement automatique : une clé USB présente une fiabilité toujours incertaine malgré leur qualité et leur taille grandissantes.
    Un retrait "à chaud" de la clé USB sans passer par la procédure Retirer le périphérique en toute sécurité peut provoquer une perte irrémédiable des fichiers.
    Une clé USB doit être utilisée comme un outil de transport de fichiers, et non comme une sauvegarde : une fois le fichier enregistré sur le Disque dur et fermé , vous pouvez le copier sur votre clé USB.

  4. Sauvegarde de son meilleur Profil ou Dossier personnel de AOO.

    La Purge du profil est souvent recommandée comme panacée des dysfonctionnements qui surviennent soudainement.
    On peut bien sûr rechercher la cause du dysfonctionnement, ce qui est préférable dans la logique, mais souvent impossible à trouver pour les non spécialistes ou demande trop de temps et d'énergie.

    A titre préventif, la sauvegarde du dernier profil sain est un moyen de restaurer sans trop de travail un profil que l'on est obligé de purger :
    il suffit de le copier à son emplacement (en écrasant le fichier existant ou en ayant changé le nom de l'ancien).

    (*) Liens relatifs aux Profils et à leur restauration :
    Purger le profil sous Linux
    Purger le profil sous Mac

    Purge du profil sous MS-Windows sept 7
    Purger le profil sous Vista
    Purger le profil sous XP

    Restauration partielle du Profil



C. Insertion d'images
Si vous insérez des photos directement issues de votre appareil photo, vous risquez des corruptions provoquant la perte des données textes (sauf réglages très spécifiques) ; les risques sont moindres en utilisant les images issues du Web, car elles sont généralement transformées pour être adaptées à l'écran et pèsent donc moins.

  1. Avant d'insérer des images, déterminez l'utilisation finale du document :
    • lecture uniquement sur écran d'ordinateur (# de 72 à 96 ppp = pixels par pouce ou dpi en anglais) ;
    • impression sur jet d'encre (minimum : 150 ppp, bonne qualité # 300 ppp) ;
    • impression laser de qualité déterminée (> 300 ppp) ;
    • impression professionnelle d'édition (Affiche, Livre, Brochure d'Art) (< 1400 ppp),
    qui va modifier le choix de la Résolution des images à insérer et donc leur Taille :
    Une photo sortie d'un reflex numérique peut peser 1,6 Mo et la même image de 60 Ko conviendra pour la lecture écran.

  2. Utilisez un logiciel de traitement d'image afin de définir la Résolution de l'image (The Gimp, Inkscape et les +22 autres du libre puis Corel Paint Shop Pro, Photoshop etc.)
    Profitez pour y redéfinir les dimensions (hauteur, largeur), ce qui vous évitera d'être obligé de Rogner l'image une fois celle-ci insérée.
    Rappel : Une image numérique est caractérisée par :
      sa taille exprimée en points de base = pixels de base ;
      ses dimensions réelles ( exprimées en cm ou en pouces) ;
      sa résolution en ppp ;
    liées par la relation : Taille en pixels = Résolution x Dimensions réelles


  3. Modifiez la mémoire affectée au cache graphique de AOO dans le cas de nombreuses images,
    Menu : Outils > Options > OpenOffice > Mémoire vive
      Mémoire Vive.png
    Cache graphique : Utiliser pour OpenOffice : passez de 20 Mo par défaut à 96 ou plus (<125 Mo) en fonction de votre RAM disponible.

  4. Méthode d'insertion des images sous forme de lien :
    Afin de contourner la diminution de la résolution des images, il est possible d'insérer seulement des liens lors de l'insertion en cochant la case (non cochée par défaut) :
    Insérer image1.png
    les images apparaîtront à l'écran mais ne figureront que comme lien dans le document (valable également pour Impress) ce qui permet d'éviter des fichiers instables en raison de leur taille monstrueuse.
    Si vous devez transmettre le document, placez une copie des images en modifiant leur nom (pour éviter les caractères spéciaux ou les espaces) dans un même dossier puis réalisez-y votre travail.

    Pour en savoir plus lire le message Partie C Cela nécessite une certaine méthode de travail que vous deviez ou non transmettre le document
    du sujet Insertion de nombreuses images.

      Image

  5. Images et texte :
    Pour une insertion courante, une facilité de mise en page et une stabilité dans les conversions, il est préférable de placer l'image dans un tableau Writer (dont on enlèvera les Bordures) avec en Ancrage : Comme caractère
    Pour des images comportant une légende, il est possible d'utiliser la commande Légende du menu contextuel (clic droit sur l'objet)
    Tutoriel : [Writer] Ajout de légendes et de Références s'y rapportant

  6. Utilisation de l'extension [Writer] Compression des images

    [Writer] Compression des images

       Ajout : 
        18/01/2013 Nouvelle extension remarquable à utiliser !
       
    Il convient néanmoins de ne pas dépasser un poids excessif ( <1 Mo) au fichier une fois les images compressées
    et toujours préférer les images liées lorsqu'il y a trop d'images à insérer.

Cordialement
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"
Avatar de l’utilisateur
Papayes
Membre fOOndateur
Membre fOOndateur
 
Message(s) : 4154
Inscrit le : 07 Déc 2005 14:55
Localisation : Vic-Fezensac dans le Gers

Fonctionnalités non prises en charges Word 2010/Writer

Messagepar Papayes » 31 Juil 2010 08:56

Bonjour,
La mise en jeu des filtres
    lors de l'enregistrement d'un document ODF avec le type Microsoft Word 97/2000/XP (.doc), -OpenOffice n'offrant pas de filtres d'exportation vers le format (.docx)-
    ou la lecture par OOo d'un document Word suivi par son enregistrement immédiat en .odt, sa fermeture et réouverture sous OOo pour modification,
laisse apparaître des différences généralement limitées à la mise en forme et à la disponibilité des fonctions.

Les fonctionnalités suivantes de Word 2010 ne sont pas actuellement prises en charge dans le format ODF.
Si vous envisagez d’enregistrer, repérez ces fonctionnalités utilisées car vous risquez de perdre du contenu ou des éléments de mise en forme.

33 Fonctionnalités non prises en charge.
papayes a écrit:Code de couleur de mon tuto :
Vert foncé : le domaine de la fonctionnalité
Rouge : la fonctionnalité non prise en charge
Noir : le commentaire éventuel

Collaboration
  • Protection de document
      Lorsque vous enregistrez le fichier Word 2010 au format .odt, cette fonctionnalité est supprimée et les fichiers .odt la comportant ne peuvent pas être ouverts.
  • Gestion des droits relatifs à l’information (IRM)
      Lorsque vous enregistrez le document Word 2010 au format .odt, cette fonctionnalité est supprimée et les fichiers .odt la comportant ne peuvent pas être ouverts.
  • Suivi des modifications
      Lorsque vous enregistrez le document Word 2010 au format .odt, toutes les modifications sont acceptées.

Contenu
  • Bibliographie
      La section Bibliographie est convertie en texte brut.
  • Légendes
      Les champs SEQ sont convertis en texte brut.
      Lorsque vous ajoutez de nouvelles légendes, le numéro de légende n’est pas automatiquement incrémenté.
  • Contrôles du contenu
  • Blocs de construction de document
  • Jeux de cadres
  • Table des références (TA)
  • Table des illustrations

Opérations sur les fichiers
  • Chiffrement
  • Documents maîtres

Mise en forme
  • Arrière-plan
  • Thèmes
  • Filigrane

Infrastructure
  • DDE
      Le contenu des champs est converti en texte brut.
      La liaison à la source de données est perdue.
  • ActiveX/Formulaires
  • Commentaires manuscrits
  • Personnalisation du clavier
  • OCX

Programmation
  • Macros
  • Documents dynamiques

WordMail
  • Options

XML
  • Attacher un schéma
  • Attributs
  • Source externe
  • Inclure du texte
  • Fusionner XML
  • Interface utilisateur orientée objet
  • Comportements de sélection
  • Arborescence
  • Validation
  • XSLT

Graphisme
  • Contrôles ActiveX
  • Objet de la ligne de signature
  • Option d’image 3D
  • Thèmes
  • Lien hypertexte dans les formes
Fin de la liste Rouge.
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"
Avatar de l’utilisateur
Papayes
Membre fOOndateur
Membre fOOndateur
 
Message(s) : 4154
Inscrit le : 07 Déc 2005 14:55
Localisation : Vic-Fezensac dans le Gers

Fonctionnalités partiellement prises en charges

Messagepar Papayes » 31 Juil 2010 09:28

Bonjour,
Rappel : Les différences en utilisant les deux formats de fichiers sont généralement limitées à la mise en forme et à la disponibilité des fonctions.
Les données et le contenu seront convertis, mais la mise en forme et l’interaction avec les données et le contenu peuvent différer d’un format à l’autre.

Fonctionnalités prises en compte partiellement
Il n’y a ni perte de texte ni de données entre les deux formats, mais la mise en forme et la manière de travailler peuvent différer.
papayes a écrit:Code de couleur de mon tuto :
Vert foncé : le domaine de la fonctionnalité
Violet : la fonctionnalité prise en charge en partie
Noir : le commentaire éventuel

Collaboration
  • Commentaires
      En enregistrant le document au format .odt et en l'ouvrant ensuite dans Word 2010, les commentaires relatifs à un groupe de mots deviennent un point unique. Ce point unique apparaît généralement à la fin du groupe de mots.
      Les tableaux ne sont pas pris en charge dans les commentaires. Le contenu du tableau est conservé dans le commentaire mais la structure est perdue.

Contenu
  • Cadres
      Les cadres sont convertis en zones de texte.
      Les ancrages à certaines parties de la marge ne sont pas pris en charge.
      Le contenu non pris en charge entraîne la perte des cadres mais pas du contenu en tant que tel. Contenu non pris en charge : tableaux, formes automatiques, zones de texte, cadres et graphiques SmartArt.
  • Index
      Les index de colonnes multiples ne sont pas pris en charge
  • Insertion d’un saut
      Les sauts de section en continu peuvent perdre certaines propriétés telles que les marges supérieure/inférieure, les en-têtes/pieds de page, les bordures et la numérotation des lignes.
  • Tableaux
      Les tableaux comportant plus de 64 colonnes ne sont pas pris en charge.
      La mise en forme des thèmes est convertie en mise en forme de niveau cellule.
  • Zones de texte
      Les zones de texte ne peuvent pas être imbriquées.
  • Table des matières
      Les éléments de la table des matières étiquetés d’un champ SEQ sont perdus.

Édition
  • Insertion automatique
      Les insertions automatiques sont stockées dans des modèles Word (.dotx). Si vous enregistrez un modèle Word comportant des insertions automatiques au format .odt, celles-ci ne sont pas enregistrées dans la version .odt.

Mise en forme
  • Bordure et trame
      Les motifs de trame ne sont pas pris en charge.
      Les styles de bordures d’image ne sont pas pris en charge. Les bordures sont converties en trait plein.
  • Puces et numéros
      L’espacement entre le numéro/la puce et le texte peut être légèrement différent.
      L’espacement entre les éléments de la liste est augmenté pour correspondre à l’espacement du document.
      Les puces par défaut dans OpenOffice changent d’apparence lorsque le fichier .odt est ouvert dans Word 2010.
  • Lettrines
      Les ancrages à certaines parties de la marge ne sont pas pris en charge.
  • Surligneur
      La surbrillance est convertie en couleur d’arrière-plan des caractères lors de l’enregistrement du document au format .odt
  • Styles
      Le nombre de styles augmente lorsque vous enregistrez le document au format .odt et la mise en forme dans ODF est entièrement basée sur le style.
  • Tabulations
      Les tabulations de position ne sont pas prises en charge
  • Colonnes de texte
      Certaines propriétés associées à la section peuvent être perdues, par exemple, les marges supérieure/inférieure, les en-têtes/pieds de page, les bordures ou la numérotation des lignes
  • Orientation du texte
      Les formats suivants d’orientation du texte sont pris en charge :
      dghb : de droite à gauche, de haut en bas
      gdhb : de gauche à droite, de haut en bas
      hbdg : de haut en bas, de droite à gauche
      L’orientation du texte dans une cellule d’un tableau n’est pas prise en charge.
  • Positionnement
      La position de certaines zones de texte, formes et de certains cadres peut changer en fonction du type d’ancrage utilisé.

Infrastructure
  • Acétate
      Le contenu comportant des contrôles est converti en texte normal.
  • Champs
      Les champs non pris en charge sont convertis en texte brut.
      Les champs SEQ ne sont pas pris en charge et affectent le comportement des tables des matières et des légendes
  • Liens hypertexte
      Dans les documents issus d’OpenOffice, le style de lien hypertexte n’est pas appliqué, mais les liens hypertexte fonctionnent malgré tout.
  • Objets OLE
      Les objets incorporés dans un document créé dans OpenOffice ne s’affichent pas. Le type d’image n’est pas pris en charge et la liaison est relative

Programmation
  • Compléments
  • C-API
  • Compléments COM
  • Événements

Vérification
  • Orthographe et Grammaire
      Les zones de texte marquées « ne pas vérifier la grammaire et l’orthographe » perdent cette propriété. L’orthographe et la grammaire y sont à présent vérifiées.

Graphismes
  • Zones de texte
      Les objets des zones de texte sont partiellement pris en charge pour Word 2010. Les graphiques SmartArt, les formes ou les zones de texte incluses dans une zone de texte ne sont pas pris en charge et sont perdus à l’ouverture du fichier.
  • Images
      Les images sont prises en charge à l’exception des options d’insertion et de liaison qui ne sont pas prises en charge par le format OpenDocument.
  • Graphiques SmartArt
      Ils sont convertis en un groupe de formes
  • Objets dans les graphiques
      Ils sont convertis en un groupe contenant le graphique et les objets. Word ne prend pas en charge un groupe contenant un graphique, les objets sont donc dissociés lorsque vous ouvrez le fichier dans Word
  • Annotations manuscrites
      Les annotations manuscrites sont converties en métafichier amélioré (*.emf).
  • Groupe d’objets
      Certains objets ne peuvent pas être regroupés dans Word 2010, ils sont par conséquent dissociés à l’ouverture du fichier OpenDocument. Ceci inclut tout ce qui est regroupé avec un graphique, ainsi qu’une image regroupée à une forme, une zone de texte ou un objet OLE.
  • Visibilité des objets
      Les objets invisibles deviennent visibles lorsque le fichier est enregistré au format .odt, puis ouvert dans Word.
  • Bordures des objets
      Tous les styles de bordures ne sont pas pris en charge. Les styles de bordures non pris en charge sont enregistrés en tant que style de bordure par défaut (noir, trait plein).
  • Remplissage des objets
      Le remplissage est pris en charge, à l’exception des remplissages dégradés comportant plus de deux points qui perdent tous les points au-delà des deux premiers.
  • Mise en forme des lignes
      Tous les styles de lignes et d’arrivées sont pris en charge dans le format OpenDocument. Les styles non pris en charge sont enregistrés en tant que style par défaut, trait plein noir et flèche ouverte, respectivement.
  • Rognage d’image
      Le rognage standard d’une image est pris en charge, mais pas le rognage d’une image avec une forme.
  • Recoloriage d’image
      Le recoloriage d’image a en partie son équivalent au format OpenDocument, comme pour le noir et le blanc. Les autres types de recoloriage d’image n’ont pas d’équivalent et sont rendues mattes. L’image est la même mais le recoloriage ne pas être modifié ni supprimé.
  • Styles d’image
      Les bordures sont partiellement prises en charge, mais peuvent s’afficher différemment.

Source : Les textes ont pour origine l'Aide en Ligne de Microsoft Word 2010
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"
Avatar de l’utilisateur
Papayes
Membre fOOndateur
Membre fOOndateur
 
Message(s) : 4154
Inscrit le : 07 Déc 2005 14:55
Localisation : Vic-Fezensac dans le Gers

Utilisateurs de Word 2013

Messagepar Papayes » 09 Août 2014 11:10

Bonjour,
De nouveaux problèmes apparaissent avec les nouvelles versions de WORD 2013.
Certains document sauvegardés sous Word en .doc peuvent être considérés par les dernières versions Word 2013 et Word:mac 2011 comme "Corrompus",
    Document_semble_Corrompu.png
alors même qu'ils ne comportent qu'un seul mot simple sans accentuation comme Nom de fichier !
Word 2010 et les versions antérieures arrivaient à réparer le fichier, souvent dû aux incompatibilités déjà signalées entre Word et Writer,
Word 2013 et Word:mac 2011 en sont incapables.

Voici les informations ayant comme source l'Aide en Ligne de Microsoft Word 2013.
Aide Microsoft en ligne a écrit:Utiliser Word 2013 pour ouvrir des documents créés dans des versions antérieures de Word
    Lorsque vous ouvrez un document dans Microsoft Word 2013 qui a été créé dans une version antérieure de Word, le mode de compatibilité est activé et l’indication Mode de compatibilité apparaît dans la barre de titre de la fenêtre de document.
    Si le mode de compatibilité est activé, aucune nouvelle fonctionnalité ou fonctionnalité améliorée de Word 2013 n’est disponible lorsque vous travaillez dans un document et les personnes qui utilisent des versions antérieures de Word disposent alors de toutes les fonctionnalités d’édition. Par ailleurs, le mode de compatibilité préserve la mise en page du document.
Modes de document et compatibilité
    Lorsque vous ouvrez un document dans Word 2013, il est dans l’un des modes suivants :
    Word 2013
    Mode de compatibilité Word 2010
    Mode de compatibilité Word 2007
    Mode de compatibilité Word 97-2003
    Pour déterminer dans quel mode se trouve le document, consultez la barre de titre du document. Si la mention [Mode de compatibilité] figure après le nom du fichier, le document se trouve dans le Mode de compatibilité Word 2007, le Mode de compatibilité Word 2010 ou le Mode de compatibilité Word 97-2003. Pour déterminer lequel il s’agit, procédez comme suit :
    1. Cliquez sur Fichier.
    2. Cliquez sur Informations.
    3. Dans la section Inspecter le document , cliquez sur Vérifier la présence de problèmes, puis sur Vérifier la compatibilité.
    4. Cliquez sur Sélectionner les versions à afficher.
    Une coche apparaît à côté du nom du mode dans lequel se trouve le document.
    Si la barre de titre n’affiche pas [Mode de compatibilité], vous êtes en mode Word 2013 et toutes les fonctionnalités sont accessibles.
Disponibilité des fonctionnalités dans chaque mode
    Fonctionnalités1.png

Convertir un document au mode Word 2013
    Vous pouvez utiliser le mode de comptabilité ou convertir votre document au format de fichier Word 2013. La commande Convertir de Word efface les options de compatibilité, si bien que la mise en page du document apparaît telle que si elle avait été créée dans Word 2013. Si le fichier est au format .doc, la commande Convertir met également à niveau le fichier au format .docx.
    Le fait de convertir votre document vous permet d’accéder aux nouvelles fonctionnalités et aux fonctionnalités améliorées de Word 2013. Il se peut toutefois que les personnes qui utilisent des versions antérieures de Word ne puissent pas modifier ou rencontrent des difficultés à modifier certaines parties du document créé avec les nouvelles fonctionnalités ou les fonctionnalités améliorées de Word 2013.
    1. Cliquez sur l’onglet Fichier.
    1. Effectuez l’une des opérations suivantes :
    Pour convertir le document sans enregistrer de copie, cliquez sur Info, puis sur Convertir.
    Pour créer une nouvelle copie du document en mode Word 2013, cliquez sur Enregistrer sous, puis choisissez l’emplacement et le dossier où vous voulez enregistrer la nouvelle copie. Tapez un nouveau nom pour le document dans la zone Nom de fichier et cliquez sur Document Word dans la liste Type de fichier. Vérifiez que la case à cocher en regard de Compatibilité avec les versions précédentes de Word est désactivée.



Notez que sous Word 2013, lorsqu'on enregistre un .docx avec l'option Document Word97-2003(*.doc),
alors ce document .doc se laisse ouvrir normalement sans être considéré comme corrompu...

Cordialement,
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"
Avatar de l’utilisateur
Papayes
Membre fOOndateur
Membre fOOndateur
 
Message(s) : 4154
Inscrit le : 07 Déc 2005 14:55
Localisation : Vic-Fezensac dans le Gers

Encadrement des images sous Writer / Word

Messagepar Papayes » 27 Jan 2015 10:26

Bonjour,
Vos images et leur encadrement disparaissent totalement ou partiellement
après la conversion du document .odt en .doc en choisissant le type Microsoft Word 97/2000/XP (.doc) (*.doc)
Enregister sous Word.png
Rappel : Cliquez pour agrandir l’image dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre
après que le document final ait été enregistré sous le format natif ODF c.à.d .odt pour Writer

Si vous devez transmettre votre document .odt, pour consultation ou à une administration,
il est préférable d' exporter en PDF votre document pour le transmettre...
Menu : Fichier > Exporter en pdf...
Votre destinataire aura un document identique à celui créé sous AOO, et s'il possède Word 2013,
    PDF_lu par Word13.png
il pourra même ouvrir ce PDF avec et le modifier :evil: sauf si vous l'avez protégé, heureusement.
(Rappel : le format PDF a été créé par Adobe justement pour éviter toute modification du document !)

Si le destinataire ne se donne pas la peine d'installer un programme libre et gratuit comme AOO ou LibO,
et qu'il exige d'avoir un document .doc, passant outre les directives nationales,

la deuxième solution, est de travailler sous AOO en pensant sans arrêt à cette conversion future du document final en .doc,
car il est hors de question pour un document complexe de le modifier dans Word, car par exemple, la pagination est totalement différente entre les 2 traitements de texte (sections pour Word et Styles de page pour Writer) puis de revenir en .odt.

Relire le début de ce fil : Conseils : Utilisation de Writer / Word

:!: Pour tester avec Word 2010 ou 2013 si vous le possédez, quittez AOO ou LibO avant d'ouvrir le .doc.

Penser à la conversion finale :

  1. Ne travailler qu'avec des Styles personnalisés,

  2. ne pas utiliser des paragraphes vides qui sont mal gérés par Word dans la conversion,

  3. placer les images ancrées "Comme caractères" dans un Tableau ou un Cadre.


  1. Procédure simple
    Créez un tableau d’une cellule à réduire à la taille de l’image,
    Insérer l’image hors du tableau > Ancrage : Comme caractère
    Couper Ctrl + x et coller Crtl + V à l’intérieur du tableau.
    Centrer le paragraphe Ctrl + E
    Centrer verticalement avec la barre d’outils Image
    Modifier la couleur et l’épaisseur des bordures, trait au moins égal à 0,50 cm.
      Coqgauche.png
    Vous pouvez laisser les paragraphes vides qui entourent le tableau,
    mais à la condition de leur donner le même style personnalisé ou un autre style personnalisé comme ici "Sous_tableau_à_6pts".

  2. Image centrée
    Pour centrer sur la page, créer un tableau de 3 cellules,
    seule la cellule centrale aura des bordures visibles à réaliser avant le Ctrl + V
    même procédure.
      CoqCentré.png
    Pour sélectionner une seule cellule :
    au clavier : sélection de 2 cellules droites puis + maj et touche flèche gauche
    par menu : placer le curseur dans la cellule puis Menu : Tableau > Sélectionner > Cellules

  3. Par les Cadres
    Tracer un cadre par le menu > Insertion > Cadre
    Le dimensionner.
    Centrer le paragraphe
    Dans les Propriétés de Cadre, modifier sa bordure
    Insérer l’image hors du cadre > Ancrage au caractère
    Couper Ctrl + x et coller Crtl + v à l’intérieur du tableau.
    Centrer le paragraphe Ctrl + E
      coqCadre5.png
    Il est également possible de fixer la position du cadre et le protéger.
    Menu : Format > Cadre/Objet >
    Onglet Options > Protéger.

  4. Par Image et/ou Légendes
    Par le menu contextuel par clic droit sur l'objet > Image...
    Onglet Bordure : ligne au moins égale à 1 cm
    Éviter les ombres qui seront mal gérées ou peu visibles.
    En insérant une légende :
    Clic droit sur l'image > Légende... >
      Coqlégende.png
    Pas de problème de conversion, mais il faut passer par l'aperçu d'impression de Word pour bien voir le cadre.
      ImprimerWord2013.png

Fichier Enregistrer sous Microsoft Word 97/2000/XP (.doc) : A+
"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"
Avatar de l’utilisateur
Papayes
Membre fOOndateur
Membre fOOndateur
 
Message(s) : 4154
Inscrit le : 07 Déc 2005 14:55
Localisation : Vic-Fezensac dans le Gers


Retour vers Traitement de textes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)